Yacine Boularès

    Yacine Boulares est un saxophoniste, clarinettiste et compositeur franco-tunisien installé à New York.

    Après avoir obtenu une licence en Philosophie, Yacine Boularès décide de prendre une année sabbatique afin d'assouvir son désir brûlant pour la musique. Il prend ses premiers cours et après avoir étudié avec André Villeger durant 3 ans, il remporte le Festival Esprit Jazz de Paris, et se voit sponsorisé par la marque de saxophone Selmer en 2006. Une année plus tard, il intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où ses perspectives s'élargissent sous l'influence de ses pairs et mentors Riccardo Del Fra et François Théberge. Il comprend rapidement l'importance de
    puiser à la source du jazz et obtient en 2009, grâce à son travail acharné, une bourse pour étudier à la New School for Jazz and Contemporary Music.

    À New York, son rêve de rencontrer et de jouer avec ses idoles devient réalité lorsqu'il apprend auprès de Chris Cheek, Donny Mc Caslin, Reggie Workman et de nombreux autres musiciens qui l'ont inspiré tout au long de son apprentissage. Mais New York l'expose également à une myriade de genres et de styles musicaux. Il rejoint l'ancien batteur de Fela Kuti, dans le Jojo Kuo' Afrobeat Collective, du chanteur camerounais Martino Atangana and African Blue Note, la légende haïtienne du Kompa Tabou Combo. Il découvre une puissante résonance avec ses racines nord-africaines et le rythme Bikutsi du Cameroun lui rappelle la transe des musiques tunisiennes.

    Ces influences le pousse a trouver sa propre indentité et ses explorations camerounaise l'encourage a créer le groupe AYOJO, un savant mélange de musique africaine traditionnelle, de jazz et de soul. Yacine signe la musique et les paroles d'un répertoire qui célèbre la vie, l'amour et la justice. L'album sort en 2015 via Ropeadope Records et sera diffusé sur les radios du monde entier.

    Pendant ce temps, Yacine continue d'évolué au sein d'autres formations jazz (heila Jordan, Theo Bleckman and Becca Stevens) mais aussi dans d'autres registres, notamment avec le chanteur japonais Senri Oe (3 albums pour Sony Japon).

    En 2014, il fait partie du projet intimiste de l'arrangeur-producteur Robert Sadin pour accompagner la légende de l'Opéra Placido Domingo sur le remarquable album Encanto Del mar. Yacine figure en tant que soliste et arrangeur du standard andalou Lamma Bada et travaille en étroite collaboration avec Ira Coleman, Mark Feldman, Rhani Khridja, Chico Pinheiro and Bridget Kibbey. C'est alors qu'il rencontre le violoniste Vincent Segal et a l'idée d'explorer le répertoire tunisien Stambeli avec ce dernier et le batteur Nasheet Waits.

    En 2015, le projet reçoit le French American Jazz Exchange. L'album sera enregistré et sortira en 2017 avec le label Accords Croisés.
Spectacles
Photos